Les CFD sont des instruments financiers complexes et présentent un risque élevé de faire perdre de l'argent rapidement en raison de l'effet de levier. 78% des comptes détenus par des investisseurs particuliers chez Pepperstone Limited perdent de l'argent en tradant les CFD. Veuillez vous assurer que vous comprenez bien le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre d'accepter le risque élevé de perdre votre argent. risque dans son intégralité.

Live Support Centre

Ressources Clients

Glossaire de trading

Le montant total de risques qu’une banque engage quant à un client pour les contrats au comptant et futurs.

L’achat et la vente d’une devise étrangère dans le but de réaliser des profits sur les différences entre les taux de change prévalant sur le marché de la devise et entre les différents marchés.

Le prix auquel la devise ou le produit sont offerts.

Une instruction envoyée au fournisseur lui ordonnant d’acheter ou de vendre au meilleur taux disponible sur le marché.

Processus reliés à l’exécution des échanges.

Une méthode d’illustration graphique qui consiste à afficher quatre points différents : les prix les plus hauts et les plus bas, formant la barre verticale, le prix d’ouverture, indiqué par une ligne horizontale à la gauche de la barre, et le prix de clôture, indiqué par une ligne horizontale à la droite de la barre.

Documents émis par une banque centrale, échangeable comme de l’argent et considérés comme monnaie légale.

Se produit lorsque les traders occupent des positions courtes ou adoptent des positions dans l’attente d’une dépréciation de la devise.

Le prix auquel un acheteur est prêt à acheter. La meilleure offre est le prix le plus élevé disponible (Consulter aussi le taux d’achat).

La différence entre la demande (prix de demande) et l’offre (prix de l’offre) pour une devise ou pour un instrument financier.

Le deuxième décimal après le point.
Si la paire AUD/USD vaut 0.9255, le grand décimal est 2.
Si la paire GBP/USD vaut 1.9685, le grand décimal est 6.

Une méthode quantitative qui affiche une moyenne mobile se déplaçant avec la volatilité de l’instrument. Les bandes ont été conçues pour déterminer si les prix sont les plus hauts ou les plus bas relativement à une référence. Celles-ci sont illustrées deux écarts types au-dessus et en dessous de la moyenne mobile. Les bandes ressemblent à un modèle d’enveloppe en expansion et en contraction.

Contrats dont les parties s’engagent pour une période de temps non-standard, par exemple 1 mois. Les périodes standards sont de 1 ou 2 semaines ainsi que 1,2,3,6 ou 12 mois. D’autres termes peuvent être utilisés comme dates interrompues, dates non-standards ou périodes fragmentées.

Se produit lorsque les traders occupent des positions longues ou adoptent des positions dans l’attente que la devise augmentera en valeur.

Une journée au cours de laquelle les banques sont ouvertes à Sydney.

Le taux auquel une banque est prête à acheter une devise étrangère. Aussi connu sous le nom de taux de l’offre.

L’achat et la vente sur le marché Forex se produit toujours sur la devise apparaissant en premier. « Acheter Dollar/Yen » signifie l’achat de dollars et la vente de Yen. Les traders achètent lorsqu’ils s’attendent à ce que la valeur de la devise augmente et vendent lorsqu’ils s’attendent à ce que la valeur de la devise diminuera.

Un type de graphique qui affiche quatre prix importants : le plus haut, le plus bas, ouverture et clôture. Le corps (jittai) de la barre en chandelier illustre les prix d’ouverture et de clôture. Afin d’indiquer que l’ouverture se situait à un niveau plus bas que la fermeture, le corps de la barre est laissé vide. Si le prix de clôture de la devise se situe sous le niveau d’ouverture, le corps est rempli. Le reste de l’étendue est illustré par deux régions ombragées : la région supérieure (uwakage) et la région inférieure (shitakage).

Taux d’échange offert par les banques chaque jour pour les transactions au détail de devises étrangères.

Une banque centrale procure des services financiers et bancaires au gouvernement d’un pays et aux banques commerciales. Celle-ci implémente aussi la politique monétaire du gouvernement en effectuant les changements aux taux d’intérêts.

Un individu qui étudie les données historiques et graphiques afin d’identifier des tendances et de prédire des renversements de tendance, incluant l’observation de certaines caractéristiques des graphiques permettant d’identifier des niveaux de résistance, des modèles en forme d’épaule, des modèles de double-planchers ou des modèles de double-plafonds, qui peuvent aider à prédire les changements de tendances.

Une transaction laissant le trader avec un engagement nul dans le marché par rapport à une certaine devise.

Les fonds qui sont immédiatement disponibles pour effectuer une transaction à un moment donné.

Le document écrit ou le courriel confirmant l’entente d’échange de devises entre deux parties.

Le taux de change auquel la paire de devises peut être échangée à la date de la transaction.

Le taux de change entre les deux devises, par exemple, AUD/NZD.

La monnaie qu’un pays utilise. Celle-ci peut être échangée pour d’autres devises sur le marché des devises étrangères, et chaque devise a donc une valeur par rapport à une autre.

Les deux devises impliquées dans une transaction.

Un individu ou une firme agissant comme principal, plutôt que comme un agent, lors de l’achat et/ou de la vente de biens. Les fournisseurs effectuent des transactions en leur propre nom et à leurs risques.

L’achat ou la vente de devises étrangères sur le marché mondial des échanges de devises.

Ordinateurs en réseau liant les banques impliquées dans les échanges à travers le monde pour des transactions de banque-à-banque.

La date de maturité du contrat, lorsque l’échange de devises est effectué. Cette date est plus souvent connue comme la date de la valeur sur les marchés de l’argent et le marché Forex.

Une baisse de la valeur d’une devise en termes d’une autre devise dû à la demande sur le marché plutôt qu’à une action officielle telle qu’une dévaluation.

Un changement vers le bas dans la valeur officielle du taux d’échange par rapport à ce qui avait été auparavant adopté. Ce terme ne s’applique pas dans le contexte d’une devise à marge libre telle que le AUD.

Montant selon lequel une devise est moins coûteuse lors de l’achat à une date future comparativement à l’achat instantané.

Dans le domaine des finances internationales, le dollar est toujours le dollar américain. Les autres devises doivent être spécifiées. Par exemple, le Dollar Australien.

Indique qu’une devise est en train de s’affaiblir ou est plus faible que précédemment.

Un système de règles déterminées empiriquement pour faciliter l’interprétation des mouvements dans les marchés. Ce système utilise un modéle de cinq/trois vagues formant un cycle haussier/baisser de huit vagues totales.

L’expression de la valeur d’une devise par rapport à une autre. Par exemple, pour un taux de change AUD/USD de 0.8950, un dollar australien est égal à 89.50 cents américains (AUD1.0000 = USD0.8950).

La date à laquelle une transaction sur option expire, qui correspond généralement à 2 jours ouvrables avant la date de règlement.

Devises n’ayant pas développé de marché international, et étant plus rarement échangées.

Indique qu’une devise gagne en valeur ou a plus de valeur que précédemment.

Un marché où les devises sont échangées internationalement. Près de 3 trillions (3 millions de millions) de dollars sont échangés globalement chaque jour, faisant du marché Forex un marché plus important que l’ensemble des marchés d’obligations réunis. Les marchés de devises existent sous la forme d’échanges instantanés (au comptant ou spot), futurs, à terme, ainsi que les marchés d’options. Les transactions Forex sont constituées de : flux d’échanges, représentant seulement 5 à 10 % des transactions Forex totales. Les importations nécessitent généralement le paiement dans la devise du pays duquel elles proviennent et génèrent donc des échanges sur le marché. Les exportations sont généralement payées dans la devise de l’exportateur. Un déficit d’échanges mène à une diminution de la valeur de la devise. Les flux provenant d’un échange important sont souvent fragmentés en plusieurs petits échanges. La circulation des capitaux et les investissements transnationaux causent aussi des échanges sur les marchés Forex. Finalement, la spéculation et les investissements à court terme basés sur les attentes quant aux mouvements futurs font aussi partie du marché Forex. Cette liste représente donc les composantes majeures en termes de volume du marché Forex.

Une transaction avec une date de règlement qui se situe plus de 2 jours après la date de l’échange.

L’expression de la valeur d’une devise relativement à une autre lorsque le règlement se situe plus de 2 jours ouvrables après la date de l’échange. Un taux d’échange à terme représente le taux d’échange actuel (spot) des devises ajusté aux points à termes.

La valeur du taux d’intérêt différentiel pour la paire de devises au cours de la période séparant la date de règlement instantané (spot) et la date de règlement à terme, exprimé comme un ajustement à effectué au taux d’échange instantané.

Une date de règlement pour une transaction à terme, qui est généralement située plus de 2 jours ouvrables à partir de la date de l’échange.

Les déterminants économiques de base des taux d’échange tels que l’inflation, les taux d’intérêts, les prix des matières première et l’activité économique.

Les sept pays industriels les plus importants : Les États-Unis, l’Allemagne, le Japon, la France, le Royaume-Uni, le Canada et l’Italie.

Une instruction envoyée à un courtier indiquant que contrairement aux pratiques standards, la commande n’expirera pas à la fin de la journée d’échange, bien que celle-ci se termine généralement à la fin du mois.

Un modèle des tendances de prix que l’analyste considère comme annonçant un renversement probable de la tendance des prix. Le prix a augmenté au cours d’une certaine période de temps, vers le sommet de l’épaule de gauche, et le prix s’est ensuite stabilisé ou a commencé à descendre dû à la prise de profits par les investisseurs. Le prix augmente ensuite encore une fois au niveau de la tête avant qu’une prise des profits induise une autre baisse. Finalement, une augmentation modeste ou une stabilisation indiqueront qu’une chute majeure est imminente. L’entrée de la ligne du coup est le moment idéal pour vendre.

Une stratégie utilisée pour compenser pour les risques associés au marché, dans laquelle une position en protège une autre.

Devise ne pouvant être échangée pour d’autres devises, puisque cela est interdit par les réglementations étrangères.

Un prix offert par un animateur de marché qui ne représente pas une offre ferme pour l’échange.

Augmentation continue dans le niveau de prix général en lien avec une baisse relative du pouvoir d’achat. Parfois appelé mouvement excessif des niveaux de prix.

Les spécifications provenant des banques auprès desquelles les fonds seront payés au moment du règlement.

Les taux d’achat et d’offre auxquels les banques internationales peuvent effectuer des dépôts entre elles. Ceux-ci constituent la base du marché interbancaire.

La différence entre les taux d’intérêt applicables à la paire de devises.

Une action effectuée par une banque centrale afin d’avoir un impact sur la valeur d’une devise en se commettant dans le marché. Des interventions concertées peuvent se produire lorsque plusieurs banques centrales interviennent ensemble pour contrôler les taux d’échange.

Prendre le côté gauche d’une évaluation double, c’est-à-dire vendre la devise évaluée. Par exemple, pour la paire AUD/USD = .9310/15, vous vendriez du côté gauche à .9310.

En termes d’échange Forex, l’obligation de délivrer l’autre part d’un montant d’une devise soit lors de la comptabilité, soit à une date future spécifié, ou dans le cadre d’une transaction à terme ou instantanée non-complétée.

Excès des achats par rapport aux ventes ou actifs en devises étrangères par rapport aux responsabilités.

Un fournisseur anime un marché s’il offre des prix de demande et d’offre pour lesquels il s’engage à acheter ou vendre.

L’ajustement quotidien d’un compte afin de refléter les profits accumulés et les pertes, celui-ci étant souvent nécessaire pour le calcul des marges.

Un animateur de marché est une personne ou une firme autorisée à créer et maintenir un marché pour un certain instrument.

Une commande ordonnant l’achat ou la vente d’un instrument financier immédiatement et au meilleur prix disponible.

Différence entre les taux d’achat et de vente, aussi utilisée pour désigner la discompte ou la prime entre un échange instantané et un échange à terme.

Le taux de change actuel ou en cours sur le marché Forex.

Date à laquelle, selon les ententes du contrat, la devise étrangère doit être livrée ou reçue.

Le prix situé entre les deux prix, ou la moyenne entre le prix d’achat et le prix de vente offerts par les animateurs de marché.

Un million. 1,000,000.

Une facilitation modeste des contraintes monétaires effectuée en changeant les taux d’intérêt, la disponibilité des argents, ou les rapports de dépôts.

La gestion de la disponibilité des argents par la banque centrale d’un pays. La théorie économique sous-tendant la politique monétaire suggère que le contrôle de la quantité d’argent entrant dans l’économie est la clé du contrôle des prix et donc de l’inflation. Cependant, les capacités monétaires des banques centrales sont grandement limitées par les flux monétaires globaux. Cela les force à utiliser l’outil indirect de la manipulation des taux d’échange.

Un marché constitué des institutions financières et des fournisseurs d’argent ou de crédit désirant soit emprunter ou prêter.

Une méthode visant à lisser la visualisation des données, très souvent utilisée pour les séries de données dans le temps.

Le prix auquel un vendeur est prêt à vendre. La meilleure offre est le plus bas prix d’offre disponible.

Une commande conditionnelle dans laquelle l’exécution d’une partie de la commande annule l’autre partie.

La différence entre les actifs et les responsabilités pour une devise spécifique. Les positions ouvertes peuvent être calculées pour une devise spécifique ou pour l’ensemble des actifs, convertis en une devise nominale.

Un ensemble de dates de règlement permises sous une transaction à terme conclue entre vous et Pepperstone avant que la transaction à terme soit effectuée.

Un contrat à terme ne faisant pas partie d’une opération swap.

Méthodes quantitatives conçues pour procurer des signaux concernant les conditions de surplus des achats ou des ventes.

Le terme utilisé lorsque le prix à terme de l’achat ou de la vente d’une devise est le même que le prix instantané (au comptant ou spot).

Voir point.

(1) un centième d’un pourcent, généralement 10 000ème de tout taux instantané. Les mouvements des taux de change sont généralement exprimés en termes de points. C’est-à-dire que si l’AUD/USD se déplace de .9310 à .9320, celui-ci s’est déplacé de 10 points / pips. (2) Fluctuation minimale ou plus petit incrément possible dans le mouvement des prix.

Les engagements nets totaux d’un trader pour une devise donnée. Une position peut être plate ou carrée (sans exposition au risque), longue (plus de devises achetées que vendues), ou courte (plus de devises vendues qu’achetées).

Le montant représentant la différence entre l’achat de contrat à terme comparativement à un achat instantané.

Le gain ou la perte réellement encourue résultant des négociations sur les positions clôturées, additionnée aux gains ou pertes théoriques non-effectuées sur les positions ouvertes calculées selon la méthode de la valeur du marché.

Un prix pour information seulement. Généralement, l’estimation peut varier par rapport au prix de la transaction réelle.

Un recouvrement des prix après une période de baisse.

La différence entre le prix le plus haut et le prix le plus bas d’un contrat à terme enregistré au cours d’une session de trading.

Un prix reconnu par les analystes techniques comme un prix qui résultera probablement en une résistance mais qui, si surpassé, résultera probablement en un mouvement de prix significatif.

Prendre le côté gauche d’une évaluation double, c’est-à-dire vendre la devise évaluée. Par exemple, pour la paire AUD/USD = .9310/15, vous achèteriez au côté droit à .9315.

L’extension d’un contrat d’échange de devise arrivant à maturité.

Excès des ventes par rapport aux achats ou des responsabilités par rapport aux actifs.

Devises étrangères achetées et vendues deux jours après que la transaction ait été confirmée..

Une entente selon laquelle une position est automatiquement fermée lorsque celle-ci atteint un certain niveau de perte ou que les taux de change atteignent une valeur spécifiée.

Ce type d’analyse utilise les tendances de prix historiques et, souvent à l’aide d’un graphique, peut aider à prédire les futurs mouvements de prix de l’instrument échangé.

Un ajustement du prix qui n’est pas basé sur les sentiments du marché mais plutôt sur des facteurs techniques tels que le volume et l’apparence du graphique.

La période s’étalant de la date de la transaction jusqu’à la date de règlement.

Un marché dans lequel le volume échangé est faible et en conséquence les prix de l’offre et de la demande sont étendus et la liquidité du produit est basse.

Achat simultané d’une devise pour la livraison le jour suivant et la vente pour le jour actuel ou vice versa.

La date à laquelle la transaction est effectuée.

Lorsqu’un trader évalue les taux d’achat et de vente pour une transaction de devise étrangère.

Une transaction exécutée à un prix plus élevé que la transaction précédente.

Pour les contrats d’échange, il s’agit du jour lors duquel les deux parties échangeant les devises achetées et vendues s’entendent. Pour une transaction instantanée (au comptant ou spot), il s’agit de deux jours précédents au jour où la banque offrant les estimations cotera la valeur de l’échange. La seule exception à cette règle générale est lorsque le jour spot du centre d’estimation coïncide avec une vacance de la journée bancaire dans le ou les pays des devises échangées. Dans ce cas, la date de la valeur est déplacée au lendemain. Le demandeur est la partie qui doit s’assurer que le jour spot coïncide avec celui appliqué par le répondant. Le terme de la maturé des mois doit tomber le jour de la date correspondante sur le calendrier du mois. Si la date d’un mois tombe sur une journée de fermeture des banques dans l’un des centres, alors la date de l’opération sera déplacée au prochain jour où les deux centres sont ouverts. L’ajustement de la maturité pour un certain mois n’affecte pas les maturités futures qui continueront de tomber à leur date correspondante originale si les jours se qualifient toujours. Si la dernière date de la valeur tombe la dernière journée d’un mois, les dates de termes correspondront à cette date puisque celles-ci tomberont aussi le dernier jour d’affaire du mois. Cette date est aussi appelée la date de maturité.

Une transaction avec une date de règlement tombant le même jour que la date de la transaction.

Une transaction avec une date de règlement tombant le lendemain de la date de transaction.

Une mesure du niveau de variation des taux de change au cours d’une période donnée.

Le nombre, ou la valeur des instruments échangés au cours d’une période donnée.

Un jour au cours duquel les banques dans le centre financier principal d’une devise sont ouvertes. Pour les transactions Forex, un jour ouvrable ne se produit que si la banque dans les deux centres échangeant les devises sont ouvrables.